Abstract

Nos recherches sur les antigenes lymphocytaires chez les ovins ont debute en 1971, epoque a laquelle nous avions decrit 2 premieres specificites dont l’une OL-A paraissait genetiquement simple et l’autre OL-B paraissait grouper plusieurs specificites elementaires que nos serums ne permettaient pas de distinguer (1). En 1972 a Vienne (13s conference europeenne de l’ESABR) (2) nous avons decrit 3 specificites elementaires comprises dans la specificite large OL-B. Au- jourd’hui nous nous proposons d’indiquer l’etat present de nos recherches qui montrent deja l’existence chez le mouton, comme chez l’homme et dans d’autres especes, d'un locus majeur gouvernant la plupart des specificites lymphocytaires connues.

P. Millot

Proceedings of the World Congress on Genetics Applied to Livestock Production, Volume 3, Madrid, Spain, 295–299, 1974
Download Full PDF BibTEX Citation Endnote Citation Search the Proceedings



Creative Commons License
This work is licensed under a Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivatives 4.0 International License.