Abstract

Depuis pres de quinze ans main tenant la France developpe un programme de selection des males destines a etre utilises en croissement commercial pour la production de viande (V issac, 1972). Le choix des males se faisait en deux princi- pales etapes: controle individuel en station puis controle de descendance en ferme (veaux de boucherie), le controle de 1’ascendance n’etant intervenu que plus recemment. Progressivement on a ete amene a orienter cette selection a l’in- terieur de nos races a viande, d’une part, vers des lignees specialisees pour la production de taureaux a fort potentiel de croissance musculaire, employes pour le croisement terminal (abattage des veaux males et femelles), et d’autre part, vers des lignees produisant des taureaux de type synthetique (c’est-a-dire utilisa- bles a la fois pour la production de femelles d’elevage et de males pour la boucherie). Dans la

B O Bibé, J. Frebling, P. Gillard, F. Menissier

Proceedings of the World Congress on Genetics Applied to Livestock Production, Volume 3, Madrid, Spain, 857–866, 1974
Download Full PDF BibTEX Citation Endnote Citation Search the Proceedings



Creative Commons License
This work is licensed under a Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivatives 4.0 International License.